Mon chien ne veut pas apprendre


Education / samedi, décembre 15th, 2018

Bienvenue dans la seconde partie de l’apprentissage des tours à la maison. Si tu n’as pas lu la première partie, je te mets le lien ici

 

Je vais te montrer que ce n’est pas si difficile que ça d’éduquer et d’apprendre des choses à son chien. Il suffit juste de trouver ce qui le motive.

Ben oui, si tu détestes les maths ou la cuisine et que je te force à l’apprendre de but en blanc, sans chercher ta motivation et ton envie, je peux affirmer sans me tromper que le résultat sera nul. Pire encore, j’aurai renforcé ton dégoût !

 

Mais il se cache souvent un problème de concentration derrière l’incompréhension du chien.

Cela peut paraître paradoxal mais on va régler ce problème pour un apprentissage de tours qui améliore cette fameuse concentration.

 

« J’entends à l’oreillette que Nina a toujours aimé apprendre des choses ? »

« Ben oui, en plus c’est un labrador, c’est facile d’éduquer un labrador !! »

Pour tout te dire, ça n’a pas toujours été simple d’essayer de contrôler la curiosité et la déconcentration de Nina. C’est un chien trèèèès curieux, qui se déconcentre à la vitesse de la lumière et surtout qui adooore les gens. Au début et il n’y a encore pas si longtemps Nina sautait, courait vers chaque passant qu’elle voyait. Imagine 20 personnes dans la rue, je peux te dire qu’elle devenait vite folle et ne s’avait plus où donner de la tête. Et nous non plus …

Si tu as déjà vu le film « Là-Haut » des studios Pixar, la concentration de Nina s’est exactement Doug le chien qui parle, lorsqu’il voit l’écureuil 😂😂

 

Comment ai-je fait ?

J’ai fait mes petites recherches, j’ai réfléchi, j’ai fait mijoté tout ça à feu doux et j’en ai conclu qu’il fallait canaliser cette déconcentration. Et surtout créer l’intérêt pour éviter la déconcentration. J’ai donc essayé de trouver la motivation de Nina. Verdict : la nourriture, pour ma part ça n’a pas été très dur de trouver, vu que Nina est une vraie fana de croquettes, friandises, …

 

Mais j’ai vraiment vu de l’amélioration en travaillant et en lui montrant ma fierté lorsqu’elle avait réussit.

Sa véritable motivation c’est moi. Elle le fait car elle veut me faire plaisir !

Sache que tous les tours que je te propose, Nina les connaît . Je les ai testé avant et je te donne la méthode qui a marché pour nous. 🙂 N’oublie pas que forcer et crier sur son chien, ne sert à rien, juste à le dégoûter d’apprendre et de t’écouter !

 

C’est parti !

 

Pas bouger …

Comme premier tour à apprendre  je te propose le « pas bouger » ou « reste », c’est un tour suuuuuper utile, pour travailler la concentration de ton loulou.

Travaille ce tour dans un environnement déjà connu par ton chien, histoire qu’il ne se déconcentre pas encore plus. Pour ma part, j’ai travaillé avec Nina dans notre terrain. Elle a l’habitude d’y aller depuis qu’elle est arrivée à la maison. 🙂

 

Comment procéder ? 🤔

Place toi devant ton chien, demande-lui de s’asseoir (je t’explique comment lui apprendre les tours de base dans le premier article). Je te recommande d’apprendre à ton loulou à s’asseoir avant de lui apprendre à ne pas bouger.

Montre lui sa motivation dès le début : friandise, croquette, jouet, … Tiens-toi bien droit devant lui, et tend ton bras avec ta main face à lui. Prononce : « Pas bouger » et éloigne toi.

Le but est de lui faire comprendre que tu ne veux pas qu’il bouge tant que tu ne lui as pas dit. Au début, tu vas t’éloigner juste de quelques pas et tu vas pourvoir t’éloigner de plus en plus, quand il aura bien pigé le truc. Maintenant, je me balade environ 10 à 20 secondes dans le terrain et Nina ne bouge pas. Attention cependant à ne pas perdre la concentration de ton chien en le faisant attendre trop longtemps. Imagine toi à la place de ton loulou, tu regardes ton humain marcher pendant quelques minutes autour de toi, tu vas vite décrocher. x)

S’il bouge avant que tu l’ai appelé, ne le gronde pas. Guide-le simplement, pour qu’il se replace.

Quand tu as décidé de t’arrêter, place le jouet/la friandise à tes pieds et appelle-le.

 

apprendre

 

Petite astuce ✌

Pour le début éloigne toi à reculons. Ça te permet de t’arrêter immédiatement, si ton chien bouge.

 

A retenir 💡

Il faut que le chien comprenne que s’il bouge et n’attend pas que tu lui dises de venir pour le faire, il  n’obtiendra pas sa récompense quand lui la souhaite.

 

J’ai beaucoup travaillé avec Nina sous forme de jeu, pour qu’elle apprenne à contrôler sa frustration. Si le sujet de la frustration t’intéresse fais le moi savoir soit en commentaire ou par mail 🙂

Pour t’expliquer un peu le principe, le but est que le chien sache contrôler ses pulsions, ses envies et puisse se calmer.

 

Comment procéder ? 🤔

Un petit jeu sympa à faire, tout bête, tu auras simplement besoin du jouet préféré de ton loulou. Avec son jouet préféré, tu vas stimuler sa motivation et son envie !

Place toi devant lui et demande à ton loulou de se mettre assis, puis de ne pas bouger. C’est à ce moment que le jouet se rend utile. Agite celui ci, devant ton loulou, embête le gentiment en le taquinant, en le narguant.

Très important à chaque fois que ton chien bouge ou essaie d’attraper le jouet, replace celui ci dans ton dos et attend que ton chien se calme. Redemande lui de s’asseoir et de ne pas bouger. C’est seulement à ce moment là, que tu peux reprendre. Et recommence.

Arrête lorsque tu sens que c’est compliqué pour ton chien. A ce moment là lance son jouet assez loin et appelle le en ouvrant les bras, une fois son jouet attrapé. Récompense le, soit avec une friandise ou un câlin.

Quelques répétitions et quelques jours après, Nina m’a sauté dans les bras et attendait avec impatience que je lui relance et continue avec elle. 🙂

Grâce à cet exercice, elle a compris que s’énerver ne servait à rien !

 

 

Viens …

Ce qui m’amène au deuxième tour : « Viens ». Bon, ce n’est pas vraiment un tour mais plus une interpellation que tu peux utiliser dans beaucoup de situations. Et ne t’inquiète pas celle-ci, ton chien va vite la comprendre. Il va se rendre compte que tu veux interagir avec lui. Tu peux en avoir besoin en extérieur pour le rappeler près de toi, ou tout simplement pour lui demander de venir vers toi 🙂

 

Comment procéder ? 🤔

Vu que ce n’est pas un tour à proprement parler, ni très compliqué à assimiler, tu peux lui apprendre en même temps que « pas bouger ». En général, si tu interagis déjà pas mal avec ton chien, il connait déjà « Viens ». Quand tu es sur le point de placer ta friandise ou ton jouet à terre, accroupi-toi en même temps. Pose ce que tu as dans la main et ouvre grand les bras et dis lui « Viens » ou même « Aller viens », selon ce que tu as commencé à lui apprendre.

 

Petite astuce ✌

Cependant, si tu vois que ton chien commence à être un peu perdu, apprends-lui à côté. Lorsqu’il est tranquillement assis ou couché sur son tapis, ouvre grand les bras et appelle-le :

« [Nom], viens mon chien ! »

Avec quelques répétitions, il devrait vite comprendre, ce que tu attends de lui.

A retenir 💡

Prononce toujours son nom avant de t’adresser à lui. Cela permet d’éviter les incompréhensions et ainsi il sait que tu t’adresses à lui et que tu n’es pas simplement en train de parler.

 

 

Recule …

Tout comme « viens », c’est plus une appellation qu’un tour à proprement parler. C’est utile lorsque ton chien est mal placé pour apprendre un tour. Par exemple, tu commences à lui apprendre le « pas bouger » et ton loulou s’est avancé avant que tu lui dis de venir, tu peux facilement le guider pour qu’il se replace au même endroit qu’auparavant.

Autre utilité de ce tour, faire partir ton loulou  d’un endroit où il ne doit pas être. Je te prends l’exemple de Nina, le cellier fait partie de ces endroits pas vraiment adapté. On y met les bouteilles à recycler, les boîtes de conserve et ça peut être dangereux. [Bien sûr, on ne les laisses pas à sa portée !] Mais je n’aime pas trop qu’elle aille dans cette pièce, c’est un peu la pièce fourre-tout. C’est d’ailleurs, une des raisons pourquoi je lui ai appris ce tour.

 

Comment procéder ? 🤔

Comme je te le disais, je vais surtout utiliser « recule » lorsque Nina est mal placé pour effectuer un tour ou pour que je lui lance sa balle. Parfois dans l’excitation du jeu, Nina est bien trop proche de la balle et si je tire sans la faire bouger, je risquerai de lui faire mal. Imaginons que c’est ton cas, place-toi devant ton loulou et fais un geste de « repousse » comme sur l’image, tout en lui disant de reculer.

apprendre

Petite astuce ✌

Si ton chien ne comprend pas tout de suite, ce qui va certainement arriver ne t’inquiète pas. Tu peux tout simplement, le pousser doucement au niveau du poitrail. 🙂

 

A retenir 💡

Le plus important, n’est pas le temps que met ton chien a comprend mais qu’il comprenne réellement ce qu’il fait et qu’il y prenne du plaisir. Si tu sens que ton chien n’aime pas trop apprendre, essaie simplement les tours de base. Si ça t’intéresse un article sur comment occuper son chien à la maison, dis le moi en commentaire. 🙂 Mais la règle d’or, c’est vraiment de créer l’intérêt ! 

 

 

Stop …

Avec le tour « stop », on entre réellement dans le contrôle des émotions. L’objectif, ici est la prise de conscience du chien de son self-contrôle. Un peu comme quand tu apprends à un enfant, qu’en société, si tu as envie de monter sur la table et de chanter eh bien ce n’est pas vraiment le moment opportun. Mais qu’après sa journée d’école, il va pouvoir se défouler et extérioriser toutes ses émotions dans sa passion, son sport préféré. 🙂

Comment procéder ? 🤔

Pour ce tour, j’ai procédé de la même manière que le « pas bouger ».

J’ai demandé à Nina de s’asseoir, de ne pas bouger. J’ai commencé à lui jeter des feuilles qui se trouvaient à côté d’elle, de lui passer mes mains sur son visage, de tourner autour d’elle. Si elle se relève , je lui demande de se replacer et je recommence.  Quand je sens qu’elle a du mal à retenir sa frustration, je l’appelle et cours partout dans le terrain avec elle. en la félicitant, j’ouvre mes bras et tape sur mes cuisses pour qu’elle me suive, etc,… Je m’arrête quelques minutes et si ça n’a pas suffit, on continue de courir.

Quand je vois que ça y est, c’est bon, qu’elle a extériorisé ses émotions, le mot « stop » pointe le bout de son nez et prend tout son sens.

Ici, je lui ai appris à se calmer au mot « stop ».

Avec des répétitions, Nina a finit par comprendre que dès que je lui dis « stop » ce n’est pas le moment de se défouler et que je veux partager un moment calme avec elle. Mais qu’on ira se défouler plus tard sans problème.

 

Voilà, c’est tout pour cet article.  J’espère qu’il t’a plu, on se retrouve dans un prochain article.

 

Je t’embrasse et bon travail avec ton Médor. 💕

chien mode d'emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *