Mon enfant veut un chien : mes 7 conseils


Famille / mercredi, mai 1st, 2019

Salut à toi, on se retrouve aujourd’hui pour un nouveau sujet qui m’a déjà été demandé plusieurs fois. J’ai enfin trouvé mon inspiration pour le faire. Nous allons donc parler de l’enfant qui réclame un chien.

 

« Mon enfant me soutient qu’il s’en occupera, comment savoir si son envie est juste passagère ? »

« Mon enfant est très remuant, comment supporter un chiot en plus ? »

« Je suis enceinte et j’ai un chien à la maison, comment gérer la rencontre ? »

« Mon enfant veut un chien, est-il trop petit pour être en contact avec un chien ? »

 

Tu t’es reconnu ? Ca te stresse et tu ne sais pas trop comment réagir ? Je vais t’aider, en te donnant mes astuces, tirées de mon expérience avec les chiens. 🙂

Mes parents sont passés également par cette phase, lorsque l’on était enfant avec Vincent. Quand Molly est arrivée à la maison nous avions 7 et 12 ans.

Je profite de cet article pour te rappeler (même si tu le sais déjà, mais je ne le répéterai jamais assez) qu’un animal n’est pas un jouet, ni un cadeau de Noël ou d’anniversaire pour ton enfant ! C’est un être vivant, ce n’est pas une peluche que tu peux laisser traîner par terre et l’oublier lorsque tu en as marre ! Il  a des besoins et des sentiments ! Je vois tellllllement d’exemples de parents qui ne font pas attention. Il arrive malheur à leur chien ou à leur enfant. Donc s’il te plaît fais bien attention. 🙂

 

CONSEIL N°1 : Quelle race choisir ?

Au départ mes parents ne savaient pas trop quelle race choisir, mon père adore les bergers allemand, ma mère les teckels. Niveau taille et besoins, on est clairement sur des opposés ! En faisant leurs petites recherches, ils sont tombés un jour sur une annonce d’une dame qui donnait son labrador contre bons soins avec toutes ses affaires. Après réflexion et un peu de recherche sur la race, mes parents décident de sauter sur l’occasion. Quand ma mère appelle, elle apprend que le chien est déjà parti dans une famille.

Je me souviens à l’époque, ma déception lorsqu’ils m’ont dit que ce chien là ne viendrait pas chez nous x)

De base, mes parents voulaient prendre un chien déjà adulte. Ils ont donc épluché pas mal de petites annonces. Pourquoi ils se sont finalement tournés vers un chiot ? La demande insistante de mon frère et l’envie de « choisir » l’éducation du chien ! (je t’arrête tout de suite, tu peux clairement habituer ton chien comme tu le souhaites même s’il est adulte hein ! Mais oui oui on a fait pas mal d’erreurs à l’époque haha) . Après quelques recherches supplémentaires sur cette race, mes parents étaient fixés : ils prendraient un labrador, le gros pataud qui adore manger (n’importe quoi :D) et jouer avec les enfants.

Alors ici, je ne suis pas en train de te dire PRENDS UN LABRADOR ! Non, non bien d’autres loulous aiment les enfants.

Simplement, réfléchis et ne dis pas oui à ton enfant seulement pour qu’il te laisse tranquille avec cette idée. Teste son envie et sa motivation avant de t’engager dans cette grande aventure !

 

CONSEIL N°2 : Investir son enfant dans l’éducation du chien

Mon deuxième conseil et des moindres : faire participer l’enfant à l’éducation du chien.

Pourquoi ?

Tout simplement, tout le monde doit jouer le jeu dans l’éducation. Cela va permettre au chien de ne pas être déboussolé ET ça va permettre de stimuler ta progéniture par la même occasion ! 😉

Histoire qu’il n’est pas l’impression d’être complètement exclu et de ne pas avoir de responsabilité envers le chien et surtout qu’il ne s’en lasse pas au bout de deux jours. Ca, c’est clairement ce que l’on recherche !

De plus, avoir un animal à la maison favorise la sensibilité chez l’enfant ! C’est également l’occasion de lui donner des responsabilités envers le chien et de son bien être. Bien évidemment, cohérentes selon l’âge de l’enfant. (On va éviter de demander à un enfant de 4 ans d’aller promener le gros toutou, à part vouloir faire du poney sur le chien, il ne va pas vraiment te faire gagner du temps aha !) Mais tu peux très bien demander à un enfant de 7/8 ans de le brosser, de lui donner à manger, à un enfant de 5 ans de le charger que la gamelle d’eau soit toujours remplie 🙂 (Bon rien ne t’empêche de vérifier derrière lui bien sûr) 

Et bien sûr la plus grande activité des enfants et de chiens c’est de jouer ! Par contre, ici c’est un terrain assez délicat, bien surveiller les deux parties pour éviter les accidents. Mais imagine ! C’est l’été toute la famille est dehors, tu prends ton dernier bain de soleil et les enfants joue avec le chien ! Aaah l’été !

Mais catastrophe ! Le lendemain, il pleut dehors et tu ne sais pas comment tu vas occuper ces garnements ?

Rien de plus simple ! Tu peux créer un atelier « apprentissage ». Montre à ton enfant comment éduquer le chien en lui apprenant les tours de base par exemple 🙂

Ici, tu vas permettre à ton enfant d’interagir dans la vie du chien et d’un autre côté, tu vas fatiguer ton chien qui ira surement faire un petit somme après ce joli moment.

 

CONSEIL N°3 : Chacun son espace personnel et ses jouets

J’en arrive à mon 3ème conseil : la dissolution des espaces personnels et des jouets !

Tout d’abord, je pense qu’il est important que la chambre de l’enfant reste sa chambre ! Je m’explique pour établir de bonnes bases, le panier voire la pièce du chien est SON espace ! L’enfant ne doit pas y voir une pièce de jeu par exemple. Ton chien doit savoir qu’il y a un endroit où il peut s’isoler des cris, des pleurs de l’enfant, s’il le souhaite. De même pour l’enfant et sa chambre.

Je ne te conseillerai pas que ton enfant dorme avec ton chien si celui ci est encore petit.

Pour éviter les malentendus et les pleurs, je te conseille de faire comprendre à ton enfant que les jouets du chien ne sont pas les siens et inversement ! Bon c’est plus simple de le faire comprendre à l’enfant sur le début. Et tu peux expliquer à ton enfant que si malencontreusement le chien a pris une de ses affaires, il est encore tout petit et que c’est à lui de montrer l’exemple 🙂

 

CONSEIL N°4 : Les présenter l’un à l’autre

Si au contraire, ton chien était présent avant ton enfant, fais venir ton chien près du bébé.  A contrario, fais bien attention ! Tu connais mieux ton chien que moi ! Cela dépend du caractère de ton chien, mais je te conseille de ne pas l’interdire de vouloir rencontrer l’enfant. Cela ne fera qu’attiser sa curiosité et renforcer sa peur de l’approcher.

Ne force pas non plus la rencontre, écoute ton chien, vois ses réactions. Et je suis sûre qu’en quelques mois ils seront les meilleurs amis du monde 🙂 Mais je ne te cache pas que ça ne sera pas facile.

Je te conseille de tout de même de faire comprendre au chien, qu’il ne doit pas aller dans la chambre du bébé, car c’est son espace ! Et inversement le bébé n’ira pas dans sa pièce/panier. (Bon à cet âge il n’ira pas tout seul hein aha! ) Mais ne lui présente pas lorsqu’il est dans son panier par exemple. Essaie de les faire se rencontrer en terrain neutre 🙂

Autre astuce, tu peux également, faire sentir à ton loulou un linge que ton bébé à porté. Avant même de revenir de la maternité, la personne qui s’occupe de ton chien peut déjà lui présenter l’habit pour qu’il s’habitue à l’odeur d’une nouvelle personne à la maison. Présente le linge en même temps que la rencontre pour que ton chien comprenne que cet habit appartient au bébé.

 

CONSEIL N°5 : Demander à l’enfant d’être calme en présence du chien

Un chiot c’est très brute et remuant, alors si ton enfant arrive en trompe dans la pièce en hurlant et en sautant partout, ça ne va pas le faire. Je ne te raconte pas comment ce petit chiot va être beaucoup plus que speed et stressé. Il est important de respecter les moments de sommeil et de calme du chiot.

De même que si tu sens le chiot un peu excité, si tu as la possibilité de faire surveiller ton enfant juste 10-15 min le temps d’aller te promener un peu avec lui pour qu’il se fatigue un petit peu. 🙂

 

CONSEIL N°6 : Surveiller la jalousie

Si tu perçois la jalousie pointer le bout de son nez, le meilleur conseil que je puisse te donner, c’est de réagir ! En règle générale, la jalousie viendra de l’enfant.

Je me souviens moi même étant la dernière de la famille, donner un petit coup de pied à Molly, car elle avait plus d’attention que moi. Et je ne comprenais pas pourquoi soudainement, l’attention était sur cette petite boule de poil.

Mon père m’avait vu et aha oui, oui je me suis fais disputer comme il fallait ! Et je n’ai jamais recommencer, c’est à ce moment là, que mon père m’a montré comment brosser Molly, etc

 

CONSEIL N°7 : A quel âge mon enfant peut-il avoir un chien ?

Alors pour ce 7° conseil, j’ai envie de te dire ça dépend ! Remontons 15 ans en arrière, cela fait maintenant plusieurs mois voire années que mon frère demande à mes parents d’avoir un chien. Mon père est catégorique, c’est un NON ! Ma mère le rejoint en lui expliquant que moi, sa petite sœur est trop jeune et qu’ils n’auraient pas assez de temps pour s’occuper d’un chien. Les années passent et cette idée, ne lui passe pas. A cette époque, je suis raide dingue des lapins. Mes parents décident donc de prendre un lapin, c’est un animal moins « encombrant », qui demande moins d’argent, de temps qu’un chien … (Avec le recul, le lapin est un animal trèèès fragile et je ne le conseille pas du tout pour un premier animal de compagnie, rassure toi, mon lapin prénommé Jeannette(🤣), a vécu pratiquement 9 ans. Et non un lapin, ne demande pas moins de temps qu’un chien, les soins et les besoins sont simplement très différents)

Ils décident de prendre un lapin pour « tester » notre motivation pour s’occuper d’un animal (en sachant bien évidemment que derrière, ils pourraient s’en occuper, si nous ne le faisions pas)

Avec mon frère nous étions très content d’avoir ce petit lapin à la maison. Mais ça n’a pas calmé mon frère, qui au final prends l’argument

« Moi je ne voulais pas de lapin »

« Elle a eu un lapin, il n’y a pas de raisons que moi je n’ai pas mon chien »

Ma mère craque de plus en plus, ayant vécu elle même avec un teckel durant son enfance. Mon père adore les chiens mais avec deux enfants, ils doutent sur le temps à consacrer à un chiot.

Au final, février 2004, Molly arrive à la maison. J’avais 7 ans et mon frère 12.

 

Avec le recul, 7 et 12 ans sont des bons âges pour commencer à découvrir le monde animal si les parents n’ont pas vraiment d’expérience avec les loulous. Mon père n’avait jamais eu de chien et ma mère avait vécu avec un teckel, mais ce n’était pas elle qui « assurait les responsabilités » financières et bien être du chien.

A 7 ans, on considère que l’enfant a l’âge de raison, il est donc capable de commencer à prendre quelques responsabilités.

Si tu te demandes, l’envie de s’occuper de Molly est assez vite passée pour mon frère et moi, tout comme mon lapin. Ce sont au final nos parents qui ont assumé toutes les responsabilités.

Je pense que pour garder la motivation de l’enfant, il est très important de l’investir dans le bien être, les besoins et l’éducation du chien (conseil n°2) Mais, pour la plupart des enfants l’envie passera à un moment ou à un autre ! Ils grandissent, évoluent et leurs intérêts changent également.

 

Bon Adeline, c’est bien beau tous tes conseils mais comment je teste la motivation de mon enfant ?

 

Mes petites astuces pour tester la motivation de ton enfant

  1. Pourquoi ne pas tester avec le chien des autres ?

Je m’explique ! Ta famille ou tes proches ont déjà un chien (Et c’est d’ailleurs « à cause » d’eux que ton enfant te casse les pieds pour en avoir un) ? Eh bien je te conseille de les mettre à contribution.

Si ce sont des personnes de confiance, pourquoi pas convenir avec eux un après midi ou plusieurs jours où ton enfant va pouvoir vivre des expériences avec le chien. Tu vas déjà ici éliminer l’envie superflue d’avoir un chien parce que les copains eux en ont un !

2. Ce n’est pas possible car personne autour de toi n’a de chien ? Pas de panique, il y a le dogsitting !

Pourquoi ne pas faire du dogsitting avec ton enfant ? Le promener, lui donner à manger, le brosser, prendre soin de lui de quelques heures à plusieurs jours !

Le dogsitting, ce n’est toujours pas possible pour toi ? Je te réserve ma dernier astuce !

3. Passer une après midi voire être bénévole dans un refuge

Tu banalises quelques heures dans une après midi, où tu te rends avec ton enfant dans un refuge pas loin de chez toi. Tu vas pouvoir sensibiliser ton enfant, au mauvais traitement de certains maîtres envers leur chien (sans donner forcément beaucoup de détails selon son âge) Mais simplement lui expliquer que lorsque certains propriétaires ne veulent plus de leur chien, il vient là et attend tristement sa nouvelle famille.

 

 

J’espère que cet article t’a plu, merci d’être resté jusque là ! Si tu as d’autres astuces à partager n’hésite pas à le faire en commentaire pour tout le monde puisse en profiter.

 

Je t’embrasse et rendez-vous le mois prochain pour un nouvel article 🙂 🐾

chien mode d'emploi

2 réponses à « Mon enfant veut un chien : mes 7 conseils »

  1. Coucou,
    Chez il y a déjà deux chiens, ma belle mère et moi nous en occupons le plus. Mais mon frère (8ans) veux avoir son chien ( un berger allemand). Je trouve cela ridicule mais mon père qui était contre avoir des chiens dit que cela va lui apprendre les responsabilités. Ce que je n’en comprends pas c’est qu’il ne s’occupe même pas de nos chiens ( ne les promène pas et ne viens pas avec quand je le fait, ne leur donne pas à manger et ne vérifie même pas l’eau). Que pense tu de cela ? Aurai tu des conseils ?
    Merci

    1. Coucou,
      Oui je ne pense pas que ton frère veuille un chien pour les bonnes raisons, il reste assez jeune pour s’occuper d’un chiot voire d’un gros chien. Cela semble être un caprice lié à son âge.
      S’il ne s’occupe pas de vos chiens c’est qu’il ne semble pas réellement attiré à l’idée d’avoir son propre chien. Si ce chien arrive dans votre famille et que ton frère ne veut plus s’en occuper, ta famille et toi pourrez-vous assurer les besoins de ce nouveau membre ?
      Je pense qu’il y a d’autres moyens pour « apprendre les responsabilités » qu’avec un animal surtout lorsque l’enfant ne semble pas plus intéressé que ça. 🙂

      Et puis, je pense que tu dois le savoir vu que tu as déjà deux chiens à la maison, l’acceptation du nouvel arrivant par les autres animaux est parfois difficile.

      De plus, le berger allemand a besoin d’une éducation, il reste un gros chien avec de la force. Il faut qu’il sache gérer cette force et canaliser son énergie.

      Si vraiment les convictions de ton frère sont fortes et que vous pouvez assumer les besoins de l’animal au cas où, dirigez-vous plutôt vers une autre race. Qui aura certes les mêmes besoins primaires : promenade, lui donner à manger, vérifier l’eau, le brosser, prendre soin de lui, veiller à sa bonne santé,…
      Mais un besoin moins important au niveau de l’éducation. Par exemple le berger australien est réputé pour être très facile à éduquer, cependant il a un vrai besoin de se dépenser.
      Je t’invite donc à faire tes petites recherches avec ton frère, si son envie de chien est très forte mais il devra comprendre que ce chien dépend de lui. 🙂

      J’espère t’avoir aider, n’hésite pas à me poser d’autres questions si nécessaire

      Je te souhaite une bonne journée/soirée et des bisous à tes deux loulous🐾

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *